Conflit Russie/Ukraine - Un plan de résilience face à la hausse des coûts de l’énergie

Il y a 6 mois 187

Face aux conséquences liées à la guerre en Ukraine, Julien Denormandie, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, est intervenu hier dans le cadre de la présentation du Plan de résilience économique et sociale.

Pour pallier les impacts immédiats et importants sur les filières agricoles françaises à l’amont comme à l’aval, le ministre propose des mesures dont plusieurs sont listées ci-dessous.

- Face à l’augmentation du coût du carburant : remise sur les carburants de 15 centimes hors taxe au 1er avril pour le Gasoil Non Routier des agriculteurs + remboursement anticipé de la TICPE de 2021 et, sur demande, un acompte de 25% pour la TICPE 2022, qui seront versés après déclaration, dès le 1er mai 2022.

- Face à l’augmentation du coût du gaz : les entreprises agricoles deviennent éligibles à l’aide aux entreprises consommatrices de gaz et d’électricité (lorsque ces dépenses représentent au moins 3 % de leurs charges).

- Face aux difficultés supplémentaires : l’enveloppe des prises en charge des cotisations sociales sera abondée dès cette année à hauteur de 60M€ supplémentaires.

Afin de sécuriser la production agricole et alimentaire, plusieurs mesures additionnelles vont être prises dont :

- de nouvelles négociations commerciales pour sécuriser les producteurs et entreprises agroalimentaires.

- la mise en œuvre d’un plan de sécurisation des engrais pour la prochaine campagne d’automne 2022.

« En conclusion, permettez-moi simplement de dire que je sais les agriculteurs, les pêcheurs, les forestiers mobilisés, pour une nouvelle fois dans la crise, être au rendez-vous de leur rôle nourricier et je tenais à les en remercier », a terminé Julien Denormandie.

Lire la Suite de l'Article