Guerre en Ukraine - L’UE interdit d’exporter en Russie tout alcool haut de gamme dont le prix unitaire dépasse 300 euros

Il y a 6 mois 208

Face à l’invasion russe en Ukraine, l’UE instaure de nouvelles mesures restrictives. Tous les articles de vins, champagnes et spiritueux luxueux d’un montant unitaire supérieur à 300 euros ne peuvent désormais plus être exportés en Russie.

(c) vesta48/ Adobe stock Ces mesures font suite à la déclaration de la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, le 11 mars dernier. Elle a annoncé l’adoption par l’UE et ses partenaires du G7 d’une 4e grande vague de sanctions à l’encontre de la Russie, comprenant entre autres l’interdiction d'exporter « tout produit de luxe européen de nos pays vers la Russie » pour porter « un coup sérieux à l’élite russe ».

« Ceux qui soutiennent la machine de guerre de Poutine ne devraient plus pouvoir profiter de leur mode de vie aveugle alors que les bombes tombent sur des innocents en Ukraine », a justifié la présidente.

Hier, le Conseil de l’Union européenne a précisé les contours de ces sanctions.

« Il est interdit de vendre, de fournir, de transférer ou d'exporter, directement ou indirectement, des articles de luxe à toute personne physique ou morale, toute entité ou tout organisme en Russie ou aux fins d'une utilisation dans ce pays. L'interdiction visée (…) s'applique aux articles de luxe dans la mesure où leur valeur dépasse 300 euros par article », précise l’article 4 undecies de la décision 2022/430.

Le règlement 2022/428, qui est obligatoire et directement applicable dans tous les États membres, précise en annexe les articles de luxe concernés. Les vins, mousseux, champagnes, bières, eaux-de-vie et boissons spiritueuses de haute qualité y sont listés.

Lire la Suite de l'Article