Protection des végétaux - L’Anses alerte sur la menace du scarabée japonais

Il y a 2 semaines 77

 Anses « Le scarabée japonais est déjà présent en Italie et en Suisse depuis quelques années, la probabilité qu’il entre en France est grande. (…) Pour avoir une chance de l’éradiquer du territoire, il sera nécessaire d’intervenir dès la première détection de l’insecte », prévient l’Anses dans un communiqué paru le 13 juin 2022.

Popillia japonica représente une menace pour de nombreuses espèces : des plantes cultivées à des fins alimentaires (prunier, pommier, vigne, maïs, soja, haricot, asperge...), des espèces forestières (érable plane, peuplier…) et des plantes ornementales (rosier…).

En consommant les feuilles des plantes, le scarabée japonais adulte diminue leur capacité de photosynthèse et donc potentiellement leur rendement.

Détecter de façon précoce

« Il est impossible d’empêcher l’entrée du scarabée en France : il peut à la fois voler au stade adulte (de fin mai à septembre) et avoir un comportement autostoppeur, c’est-à-dire qu’il peut être transporté sur n’importe quel support, pas uniquement sur les plantes dont il se nourrit. La stratégie consiste donc à détecter sa présence de façon précoce, notamment à l’aide de pièges équipés de leurres mixtes (combinaison de phéromones sexuelles et d'attractifs floraux). Ces pièges devront être disposés dans des endroits stratégiques, comme le long de la frontière française avec les pays où l’insecte est présent et à proximité des points d’entrée clés, tels que les ports ou les aéroports, ainsi que des réseaux de transport. Une sensibilisation des principaux acteurs, notamment les professionnels des différentes filières concernées, est aussi recommandée », explique l’Anses.

En cas de détection d’un individu, une zone infestée devra être délimitée et faire l’objet d’une surveillance renforcée et de l’utilisation combinée de plusieurs moyens de lutte (piégeage de masse, produits phytopharmaceutiques de synthèse, lutte biologique…).

Pour en savoir plus sur ce ravageur originaire du Japon, sa probabilité d’introduction, ses impacts et les recommandations en matière de surveillance et de lutte, consultez l’avis et le rapport de l’Anses rendus en mai 2022.

Lire la Suite de l'Article