R&D - La protéine MUC1 participerait à la sensation d'astringence en bouche

Il y a 1 mois 99

La sensation d’astringence est provoquée par des molécules de défense des végétaux, les tanins. Lorsqu’elle est trop prononcée, elle devient désagréable. Elle joue donc un rôle important dans le goût et l’acceptation des aliments d’origine végétale.

Des chercheurs d’INRAE, du CNRS et de l’Université de Bourgogne (membre d'Université Bourgogne Franche-Comté) se sont intéressés aux mécanismes moléculaires impliqués dans cette sensation. Leurs travaux, parus le 8 mars dans la revue Journal of Agricultural and Food Chemistry, proposent une nouvelle hypothèse basée sur le rôle de la protéine MUC1, présente à la surface des cellules de la muqueuse orale.

Cette hypothèse ouvre de nouvelles perspectives de recherche qui permettront d’améliorer la formulation des aliments végétaux, et d’intégrer plus de protéines végétales dans l’alimentation.

Lire la Suite de l'Article