Stéphane Branchaud, Charente-Maritime - Il sécurise sa production avec la fertirrigation

Il y a 2 semaines 53

Premium

Viticulteur et distillateur de Cognac, Stéphane Branchaud a commencé à travailler sur « l’accompagnement hydrique de ses vignes » il y a bientôt dix ans. « J’ai pu démarrer, car j’avais une autorisation de prélèvement et un quota volumétrique d’eau que j’utilisais sur mes cultures de maïs », se rappelle-t-il. Très rapidement, il a souhaité faire de la fertirrigation.

Aujourd’hui, un tiers de son vignoble est équipé de systèmes de goutte-à-goutte, dont 80 % sont enterrés (une technique qu’il privilégie dès que c’est possible). « Avec la fertirrigation, j’accompagne la vigne pour qu’elle...

Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

Je m'abonne

Lire la Suite de l'Article