VIGNERONS INDÉPENDANTS ET FNPF - La moyenne olympique, le point noir de la réforme de l’assurance récolte

Il y a 1 année 1129

Premium

Depuis le 1er janvier 2023, la réforme sur l’assurance récolte a pris place pour faire disparaître le dispositif des calamités agricoles au profit du fonds de solidarité nationale (FSN). Le décret d’application du 10 novembre fixe à 680 millions d’euros par an le montant maximal du FSN. Ce dernier indemnisera tous les producteurs lorsqu’un aléa climatique engendra une perte de 30 % pour les arboriculteurs et 50 % pour les viticulteurs.Aujourd’hui, le taux d’assurés en viticulture est autour de 30 %, contre seulement 3 % en arboriculture. L’objectif du Gouvernement est de massifier...

Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

Je m'abonne

Lire la Suite de l'Article