Vin - Peu ou pas de sulfites dans les champagnes, c'est possible... sous conditions

Il y a 1 année 1054

Premium

Face à l’effet de mode des vins « nature », la filière « demi-dose » proposée en 2015 par le Comité Champagne est le résultat de 25 ans d’essais et travaux qui fiabilisent la pratique. Des progrès seront encore réalisables si de nouveaux outils sont mis en place.

Si le champagne, grâce à sa méthode d’élaboration et son effervescence, est un vin moins sulfité que les vins tranquilles1, la baisse des doses de sulfites ajoutés est possible. C’est ce que la filière « demi-dose », initiée par le Comité Champagne a permis de vérifier depuis 2010, d’abord en micro-vinification puis à...

Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

Je m'abonne

Lire la Suite de l'Article