Bouchon - La mécanisation de la levée du liège va s'accélerer

Il y a 1 mois 190

Depuis quelques années, un outil permet de mécaniser l’écorçage des chênes liège. Cette machine brevetée comprend des capteurs d’humidité qui détectent à l’avance le moment où la lame est prête à toucher l’écorce interne (dont le taux d’humidité est différent de celui du liège) afin de l’arrêter pour qu’elle n’abîme pas l’arbre.
« D’une précision ultramillimétrique, testé et optimisé au long de ces dernières années, l’équipement a reçu un accueil enthousiaste de la part des producteurs », indique le bouchonnier Amorim qui a soutenu le développement de la "découpeuse".

L’objectif est d’élargir le mécanisme à l’ensemble de la production forestière afin que le liège acheté par l’industrie et extrait à l’aide de cette technologie passe des 10 % actuels à 60 ou 70 % dans deux ou trois ans. La mécanisation de la levée du liège permettrait aux propriétaires forestiers de réduire de 25 à 30 % le coût de l’opération selon Amorim.

La mécanisation de la levée du liège est en cours (Amorim)

Lire la Suite de l'Article