Canicule et gel - La CA Hérault déploie un nouveau service pour prévenir les viticulteurs

Il y a 1 mois 108

Depuis quelques semaines, la chambre d'agriculture de l'Hérault propose à tous les viticulteurs du département de recevoir des messages d'alerte et de préconisations culturales en cas de risque de gel ou de coup de chaud. Pour lancer ce service, la chambre s'est associée à la société française Predict.

Le fonctionnement du service est simple. Tous les viticulteurs enregistrés auprès de la chambre départementale reçoivent des SMS, 7 à 5 jours en amont, lorsque qu'un épisode climatique à risque est potentiellement prévu sur leurs communes. Alertés en avance pour l'aléa, les viticulteurs sont aussi avertis des interventions à faire ou au contraire à ne pas faire dans ce laps de temps.

En avril dernier, lors d'une alerte gel, les techniciens de la chambre ont ainsi pu conseiller aux viticulteurs de certaines communes de l'Hérault de pas travailler le sol, en cas d'enherbement important de tondre au plus tard le lendemain matin, en cas de possession de matériels de lutte contre le gel de vérifier leurs bons fonctionnement...

Si le risque est avéré, les viticulteurs concernés reçoivent un deuxième SMS, avec de nouvelles recommandations.

Un service gratuit

Le projet qui répond au nom d'Agri Predict est né suite au coup de chaud record du 28 juin 2019. "Les vignerons qui avaient remonté les fils, rogné ou passé du soufre ont eu plus de pertes que les autres. S'ils avaient été averti plus tôt et conseillé sur les pratiques à ne pas faire dans cette situation, leurs vignes auraient moins soufert, estime Jérôme Despey, le président de la chambre d'agriculture de l'Hérault. Agri Predict n'est pas seulement un service météo localisé. Les stades phénologiques sont pris en compte dans l'estimation du risque. 13 conseillers de la chambre font remonter des informations terrain. Les préconisations seront adaptées à chaque situation."

L'outil est gratuit financé par les communautés de communes du département, le département, Groupama.
La chambre d'agriculture de la Gironde pourrait aussi se doter d'un tel outil d'aide à la décision.

(E.Thomas)

Lire la Suite de l'Article