Etude scientifique - L’impact du changement climatique sur la production britannique de vin à l’horizon 2040

Il y a 1 mois 102

Le journal Oeno One vient de publier une étude scientifique sur les projections du changement climatique sur la viticulture britannique à l’horizon 2040, avec un focus sur le pinot noir qui bénéficiera d’un meilleur potentiel.

 A. Domenach/Pixel image. Les scientifiques rappellent dans leur résumé qu’entre les périodes 1981-2000 et 1999-2018, le réchauffement climatique a soutenu l’expansion rapide du secteur viticole au Royaume-Uni et son intérêt pour le développement de variétés servant à produire du vin pétillant. Entre 2021 et 2040, le changement climatique va se poursuivre avec de nouvelles opportunités sur de nouvelles variétés ou de nouveaux styles de vins.

Comparativement à la période 1999-2018, pour la période 2021-2040, les scientifiques prévoient au Royaume-Uni une augmentation des températures moyennes pendant la saison de croissance (GST de 13-15,7°C à 13-17° C) et des degrés jour de croissance (GDD de 850-1267 à 850-1515). Les précipitations moyennes pendant la saison de croissance devraient de leur côté baisser dans certains secteurs viticoles britanniques, sans représenter toutefois un facteur limitant.

« Les GST et GDD moyens de la Champagne et de la Bourgogne entre 1999 et 2018 sont projetés pour une grande partie de l’Angleterre et le sud du Pays de Galle entre 2021-2040. Dans certaines zones, les indices bioclimatiques devraient être similaires aux meilleurs millésimes champenois (plus de 25 % des années sur cette période). Ces résultats indiquent un meilleur potentiel du pinot noir pour le vin effervescent et un changement d'aptitude pour la production de vin rouge tranquille. La prise en compte de ces changements, avec des variétés et styles de vin adaptés, sera essentielle pour maximiser les opportunités et construire une résilience au sein de cette région viticole en expansion », indiquent les scientifiques.

Pour consulter l’étude dans son intégralité, suivez ce lien.

Lire la Suite de l'Article