Plantation - Un risque cuivre non négligeable dans les sols bordelais

Il y a 1 année 995

La moitié des sols de la région bordelaise contiennent une concentration en cuivre supérieure à 30 mg/kg, ce qui pourrait induire des risques modérés à élevés pour la replantation de vignes (inhibition de la croissance et perte de rendement). C’est le résultat d’une étude effectuée par une équipe de Bordeaux science agro, portant sur 4 500 analyses de sol effectuées entre 1984 et 2020. Dans 29 % des sols, les teneurs sont même supérieures à 50 mg/kg. Sans surprise, ces sols sont localisés dans les communes où le cuivre fongicide est utilisé depuis le plus longtemps.

Traduction de la légende du graphe :

Niveau de risque pour la plantation d'une vigne en fonction de la teneur en cuivre des sols

risque faible (Cu EDTA ≤ 30mg/kg)risque modéré (30mg/kg < Cu EDTA < 50mg/kg)risque élevé (Cu EDTA ≥ 50mg/kg)

Source : Bordeaux sciences agro - Frab Nouvelle Aquitaine

Lire la Suite de l'Article