Ravageur - Trop de fourmis dans le vignoble bio argentin

Il y a 2 mois 80

En Argentine, plus la taille du vignoble bio augmente, plus la présence de fourmis coupeuses de feuilles alerte les viticulteurs qui ont réalisé leur conversion et qui n’utilisent donc plus d’insecticides de synthèse.

 DR Ces fourmis s’attaquent à la vigne et la transportent à la fourmilière pour cultiver un champignon dont elles se nourrissent. Les dégâts les plus importants se produisent dans les bodegas entourées de friches. La vigne, plus tendre que la végétation indigène, s’avère plus appétante, principalement au printemps.

Selon le site Web d’Uvas argentinas, des solutions sont testées pour limiter l’impact du ravageur. La meilleure semble être l’implantation de couverts végétaux, qui offre une alimentation alternative pour les fourmis et favorise l’apparition de prédateurs et de concurrents.

Lire la Suite de l'Article