Recherche - Une résistance naturelle au court-noué découverte chez la vigne

Il y a 2 semaines 72

La variété de vigne Riesling possède une résistance naturelle au virus du court-noué, encore inconnue il y a peu, précise l’Inrae, suite à des recherches débutées il y a plus de 10 ans, dont les résultats sont publiés ce 28 mai dans la revue Communications Biology.

court noué © INRAE - Jean-Marie BOSSENNEC Cette découverte d’une résistance naturelle, une première dans la lutte contre ce virus qui touche près de 70% des vignobles français, ouvre la voie à la première solution génétique efficace et respectueuse de l'environnement pour contrôler la maladie du court-noué de la vigne, précise l’Inrae.

Ainsi, le développement de nouveaux porte-greffes résistants au GFLV (grapevine fanleaf virus) pourra avoir un impact sur la longévité et la pérennité des vignobles non seulement en France, mais aussi dans le monde entier, en agissant comme un levier pour lutter contre les dépérissements de la vigne dus au court-noué, estime le centre de recherche qui termine : « Au-delà de son intérêt pour contribuer à une solution aux problèmes agricoles liés aux viroses, cette étude constitue un tremplin pour accéder à de nouvelles informations fondamentales sur les interactions plantes-virus. »

Lire la Suite de l'Article