Sols - Lancement du projet Vitalicuivre en Val-de-Loire

Il y a 2 semaines 71

Du cuivre capté dans les sols viticoles par des plantes (phytoextraction), puis redistribué à des porcs dans leurs rations alimentaires. Voici l’objectif du projet Vitalicuivre, débuté en 2021 pour 3 ans et cofinancé par l’Ademe et la région des Pays de la Loire, précise Techniloire.

Des couverts à l’assaut du cuivre dans les vignes Les prélèvements ont commencé, avec l’aide de l’IFV et du BRGM. Les premières mesures des teneurs en cuivre des sols viticoles étudiés ne semblent pas anormalement élevées. Une fois les sols cartographiés, Vitalicuivre prévoit de sélectionner des plantes capables de répondre au triple enjeu d’accumuler le cuivre, de ne pas gêner la vigne et de contribuer à la complémentation alimentaire du porc. Avoine, raygrass, sarrasin et moutarde brune seront testés en inter-rang, ainsi que tournesol et chanvre lors d’un renouvellement de parcelle.

Lire la Suite de l'Article