Val-de-Loire - Mildiou : surveillez les prochaines pluies. Oïdum : continuez de protéger

Il y a 2 semaines 64

Aucun symptôme de mildiou n’a encore été signalé sur le vignoble ligérien, indique le BSV des Pays-de-la-Loire du 20 mai. Le stade médian sur les parcelles du vignoble se situe autour de 5-6 feuilles étalées, un stade suffisant pour que la vigne soit réceptive au mildiou. Le modèle indique que les premières contaminations épidémiques ont eu lieu mais restent faibles.

photo o.leveque/pixel6TM

Dans son « Info Viti 49 » du 25 mai, l’ATV49 précise :

Continuez de surveiller régulièrement la météo sur votre secteur, si un épisode de pluie suffisamment important pour créer des éclaboussures (supérieur à 2 mm) est prévu, vos vignes doivent être protégées avant. En revanche, en l’absence de pluies supérieures à 2 mm il n’est pas utile de renouveler la protection vis-à-vis du mildiou.

Côté oïdium, des symptômes ont été de nouveau aperçus sur une parcelle du réseau BSV Pays-de-la-Loire (sur 93 observées cette semaine) de cabernet franc dans le saumurois (1% des ceps atteints). Le modèle reste globalement favorable à l’oïdium, les premières contaminations ont été modélisées sur quelques stations en début de semaine dernière mais sur la plupart des stations, les contaminations pourraient commencer ce début de semaine. Vigilance sur les cépages les plus sensibles (cabernet franc, cabernet sauvignon, chardonnay, chenin…), les parcelles les plus avancées (à partir de 5-6 feuilles) et les parcelles à historique.

L’ATV49 précise :

Les vignes qui ont atteint le stade 7-8 feuilles étalées doivent désormais être protégées. Pour les parcelles gelées où la phénologie est très hétérogène, vous pouvez appliquer du soufre mouillable.

Lire la Suite de l'Article